STAGE ET COURS ENFANTS

Sous un angle complémentaire de celui traité par les apprentissages scolaires, les séances de graphothérapie et de psychomotricité, l’écriture est ici abordée par "LA LETTRE DANS LES ARTS" .

Pour certains enfants et adolescents, l’écriture est une contrainte ou une honte. Ces ateliers ont pour but de leur faire redécouvrir l'ÉCRITURE par l'usage ludique d'outils scripteurs, la fabrication de leur papier, la création de photophores, l'invention d'abécédaires (atelier collage) en ouvrant grandes les portes de l'art et de l’imaginaire.

Chacun perçoit ses limites et les dépasse en évitant le piège de la frustration ou du jugement. La différence devient une originalité, un style et non plus un stigmate, et cela dans le respect des perceptions et de la sensibilité de chacun.

Ces ateliers, collectifs et individuels, s’adressent aux jeunes des classes maternelles, primaires et des collèges.

À l'écoute des projets des professionnels, j'interviens dans les bibliothèques, les établissements scolaires et médico-sociaux, les centres de loisirs.

 

Pour en savoir plus sur les outils du calligraphe

Les outils du calligraphe : trousse et papier.

Dans la trousse : un porte-plume, une plume, un calame, un crayon graphite, une gomme, un grattoir, une règle plate, une équerre, de l'encre de Chine noire, un chiffon, de l'eau,...

Du papier : un papier buvard, du papier millimétré et une feuille pour écrire.

La fabrication du calame

Le calame.

En roseau réputé des cannes de Provence, arundo donax.

Les fibres de ce roseau sont remarquables (résistantes, flexibles) et en font un outil habile et raffiné, adapté au graphisme et à l’écriture.

Fabrication du papier buvard

Papier buvard, pur linters coton. Sans acide.

L'invention du stylo a fait disparaître des écoles les porte-plumes et... les buvards. Il existe d'autres usages du papier buvard : le séchage des plantes (herbiers), la restauration des livres, la diffusion du parfum, ...

Avec la pile hollandaise, fabrication de la pâte à papier puis fabrication des feuilles à la forme.

Les outils du calligraphe : trousse et papier.

Dans la trousse : un porte-plume, une plume, un calame, un crayon graphite, une gomme, un grattoir, une règle plate, une équerre, de l'encre de Chine noire, un chiffon, de l'eau,...

Du papier : un papier buvard, du papier millimétré et une feuille pour écrire.

Représentation de la lettre sous sa forme la plus simple

Espace et géométrie

Les enfants décalquent au crayon graphite les lettres de l'alphabet de cette grille pour bien comprendre la structure de la lettre.

Calligraphie latine

Plume speedball

Cette plume possède un réservoir qui limite les recharges, idéale pour la calligraphie latine. Quelques exercices de détente avant d'aborder la mémorisation du ductus de la lettre qui exige concentration et application.

INVENTER SON ABÉCÉDAIRE : L'ALPHABET ET LE COLLAGE

Apprendre en découpant, déchirant les 26 lettres de l'alphabet dans des magazines avec repérage de l'habillage des lettres c'est-à-dire des différentes typographies. L'enfant choisit son thème (nature, animaux, fleurs etc...) et crée son abécédaire en collant les lettres de l'alphabet et en les imageant. L'abécédaire prépare le passage de l'écriture à la lecture et invite à la découverte de nouveaux mots avec l'aide du dictionnaire.

En recherchant les images et les lettres de l'alphabet dans les magazines, les élèves du CP et des autres niveaux, lisent les revues naturellement. Le collage est aussi une invitation à la lecture.

Abécédaire

La lettre A

Découpage et collage.

Abécédaire

La lettre B

Apprendre à écrire les images que je découpe : cerise, coccinelle, rouge, vert ...

Abécédaire

L'abécédaire gourmand

Choix du thème puis création de l'abécédaire avec les 26 lettres de l'alphabet français.

FABRIQUER SON PHOTOPHORE

Créer des objets pour apprendre les lettres de l'alphabet et la poésie aux enfants. Niveaux : classes maternelles et primaires.

PHOTOPHORE

Graphisme le soleil et la mer

Choisir un thème ou sujet libre. Graphisme sur papier - photophore au calame ou au pinceau. Classes maternelles.

Ecrire à la plume et au calame

Dessiner au pinceau sur papier photophore

Choisir un mot ou une phrase puis l'écrire à la plume, au calame ou réaliser un graphisme au pinceau.

PHOTOPHORE

Les mots - images

Choisir un mot, un verbe et l'illustrer : le cheval, courir, course, galoper...
Puis découper les images dans des revues et les coller sur le papier photophore

PHOTOPHORE

Poésie.

Choisir une poésie et l'écrire à la plume sur le papier - photophore puis dessins à l'encre.

À LA RE - DÉCOUVERTE DE L'ÉCRITURE AVEC LE CALAME ET LE PORTE-PLUME.

S’appuyant sur les trois composantes que sont le mouvement, l’espace et la forme, pour garder la dynamique du geste et la fluidité de l’écriture, les outils scripteurs retenus sont la babillarde de Blanzy-Conté-Gilbert, plume au bec rond, afin de ne pas entretenir de disgraphies raides1 et le calame à bec long pour travailler sur les dysgraphies molles2La plume speed-ball avec ses réservoirs est celle employée pour la calligraphie. Les formes de base des tracés sont abordées avec les techniques du dessin : travail sur le trait droit ou ondulé, le trait fin et épais (éclaircir ou noircir), les ronds (le cercle, la boucle) sans oublier graphismes et dessins. La lettre dans les Arts aborde sous un angle ludique et créatif, les dysgraphies lentes3 et impulsives, par la fabrication d'objets incluant des jeux d'écriture et de graphisme. Créer c’est aussi repenser le mouvement, maîtriser la forme et ainsi faire face aux difficultés.

1 - caractérisées par la tension, la crispation : l’écriture est tendue, hypertonique. 2 - caractérisées par le relâchement du tracé, l’irrégularité de la dimension des lettres donne à l’ensemble du graphisme un aspect de négligence, de laisser-aller. 3 - caractérisées par l’excès de structure, une recherche paralysante de précision et une absence de mouvement et de rythme. Le graphisme est très appliqué mais cette qualité apparente est maintenue au prix d’un effort épuisant. 4 - caractérisées par la rapidité du geste, les heurts et le mauvais contrôle. Le graphisme perd toute structure, il est précipité et manque totalement de fermeté et d’organisation.