M1 : Le matériel et les fournisseurs

280,00

▪ Présentation du matériel de l’artisan papetier : les outils (formes, tamis, feutres), les machines (pile hollandaise, broyeur, …) ; les fibres papetières (lin,coton, chanvre, mitsumata, autres fibres), les presses (hudraulique, à vis, à percussion,…).
▪ Leur rôle dans la fabrication des pâtes et des feuilles de papier.

 

Le matériel de l’artisan papetier : machines et outils – La pile hollandaise
– Les formes
– Les feutres
– La presse hydraulique
– La presse à vis
Liste des fournisseurs
Durée 3 heures
Prix 280 €
Histoire de la fabrication du papier – bibliographie
Option dans le cadre de la formation professionnelle
3 heures
Prix 380 €
Effacer

 

Accompagnement à l’installation d’un premier atelier : le matériel et les adresses des fournisseurs.

La fabrication des pâtes à papier

Pour fabriquer la pâte à papier, vous avez le choix entre les pâtes sèches ou la cuisson de fibres végétales. L’une des machines essentielles pour fabriquer la pâte est la pile hollandaise. 

Aujourd’hui, les contextes écologiques et économiques ouvrent une  réelle réflexion sur le choix des fibres papetières. L’industrie textile ne s’y trompe pas, elle effectue des expérimentations pour fabriquer le futur “blue jean” dont la production est actuellement très polluante.

Les artisans papetiers des moulins à papier utilisent, pour la plupart, les mêmes fibres végétales qu’autrefois pour la fabrication de leur pâte : le lin, le chanvre, le coton. Aujourd’hui, le contexte évolue. Il nous amène à utiliser de nouvelles matières premières, en étant au plus proche des réalités locales et régionales, notamment pour faciliter la production et l’approvisionnement en fibres.

La fabrication des feuilles de papier

Le papetier utilise une forme pour fabriquer les feuilles de papier. L’artisan qui fabrique les formes est un(e) formaire. Grâce aux nouvelles technologies, il est possible de créer des formes plus simples et des gabarits.

La presse hydraulique joue un rôle important pour presser les feuilles humides intercalées entre des feutres de laine ou synthétiques. Le pressage aide au maintien des fibres entre elles. Vous avez la possibilité d’acheter une presse hydraulique ou d’en fabriquer une avec un cric hydraulique bouteille.

Ensuite, le séchoir ou la sécherie. Vaste programme selon la région dans laquelle vous exercez. C’est le casse-tête de l’artisan papetier. Le séchage du papier peut augmenter considérablement le coût de production : un déshumidificateur ou un humidificateur selon la région où vous vivez, un chauffage, un ventilateur.

Une autre presse (à percussion, à vis) est indispensable pour le collage de vos créations ou pour bien aplanir vos feuilles après le séchage.

Informations complémentaires

Type

Les outils et le matériel de l’artisan papetier, Histoire de la fabrication du papier