M2-B : Cuisson des fibres végétales

180,00350,00

La fabrication de la pulpe à papier  est un long processus lorsque l’on part du commencement soit la culture des arbustes ou plantes végétales puis leur récolte. Vient ensuite la fabrication de la pulpe, différente selon les végétaux choisis et les techniques utilisées, différentes  en Occident et en Orient.

Au Japon, la récolte des branches de kozo ou de mitsumata se fait en hiver. Il y a la cuisson des branches à la vapeur et le décapage du bois. Cela demande beaucoup de temps dans le respect de toutes les étapes pour enlever l’écorce. La tradition est préservée à Misumi-cho, ville de Hamada, préfecture de Shimane est la ville natale de “Mizusumi. Patrimoine culturel immatériel de l”Unesco. La préparation de la pulpe s’obtient par une cuisson des fibres, leur rinçage et la préparation du tororo aoï.

En Occident, on peut utiliser la paille, les processus de préparation sont plus simples comme pour le lin et le chanvre si nous utilisons les matières premières déjà préparées. Il nous reste le temps de préparation de la pulpe qui varie selon les fibres, puis le rinçage et le travail de la pile ou le battage des fibres.

Pour la coloration des pâtes, voir le module 6.

 

Lin 350 €
Chanvre 350 €
Paille 180 €
Kozo, Gampi, autres fibres 350 €

 

Effacer

 

Informations complémentaires

Choix des fibres

Lin, Chanvre, Paille, Kozo, Gampi, autres fibres