COULEUR

"La couleur relève d'une opération complexe qui met en relation différents paramètres : une source lumineuse, un objet et un récepteur (le couple œil-cerveau). La couleur et sa nomination sont donc à l'intersection de données physiques, physiologiques, mais aussi psychologiques et culturelles. Le lexique des couleurs est le reflet de ce phénomène complexe." Sources : Dossier "Science et couleur" Revue CNRS Info, numéro 391, mars 2001

 

LA COULEUR ET LE PAPIER

La couleur et la surface du papier diffèrent selon les matériaux utilisés : colorants ou pigments. Les pigments et les colorants absorbent une partie de la lumière qu’ils reçoivent et ils transmettent ( dans le cas des solutions de colorants ) ou diffusent ( pour les pigments ) l’autre partie de cette lumière.

La pâte à papier a une charge chimique négative, de même que le pigment. Ils ne peuvent pas se mélanger. Le pigment restera, libre, en surface. Le papetier ajoute alors un agent chimique à la pulpe. Cette substance s'appelle agent de rétention. Il a une charge positive et aidera à maintenir le pigment sur la fibre. Il est disponible auprès des fournisseurs de fabrication de papier à la main. De petites quantités d'agent de rétention ajouté à la pulpe provoquent la fixation du pigment sur la fibre. La proportion d'agent de rétention en fibres varie considérablement selon les couleurs.

La création d’un nuancier permet d’expérimenter une variété de pigments et de colorants pour chaque pâte à papier (lin, coton, chanvre, bois….). Ainsi, apprendre à doser, comprendre et maîtriser la coloration et la teinture du papier. Et bien sûr, prendre des notes sur un cahier, ce qui vous permettra, par la suite, de créer en toute confiance ; d'étudier les rapports entre lumière, couleur et matière sur les surfaces travaillées.

PIGMENTS, COLORANTS, TEINTURES

  • un pigment est une substance insoluble qui peut colorer une surface lorsqu'elle est mélangée à un liant. 

    La pâte à papier est constituée de fibres végétales : les pigments restent à la surface de ces fibres. Si vous ne voulez pas utiliser l’alun, il existe toutes sortes de mordants susceptibles d'être essayés. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc, de la crème de tartre, du bicarbonate de soude et d'autres carbonates.

  • un colorant est une substance soluble qui donne sa couleur à la solution. Il modifie la couleur du milieu dans lequel il est introduit. Les colorants sont aspirés et deviennent une partie chimique de la pâte. Cela  peut rendre le papier plus vulnérable aux différentes formes de détérioration. Certains agents qui maintiennent le colorant dans la fibre nuisent au papier.
  • les teintures sont des colorants solubles absorbées par le support, qui nécessitent souvent un fixateur. En teinture, les modes de liaisons support-colorant ne sont pas toujours bien connus. Certaines techniques ancestrales gardent encore une partie de leurs secrets. Les recettes de teinture utilisent souvent des métaux et de l'alun comme fixateur ou mordant. Ces matériaux diminuent la longévité du papier. Il est alors important de bien choisir ses colorants et préférable de prioriser des colorants naturelles comme les plantes tinctoriales.

LES PLANTES TINCTORIALES

Il existe de nombreuses plantes tinctoriales, la liste est longue. La curcumine, issue des rhizomes de curcuma est un colorant extrêmement répandu en Inde et dans le sud-est asiatique. Et plus près, dans votre jardin, le zinnia, les enveloppes des noix, les pétales du souci. Le souci fournit une couleur jaune crème, obtenue par une décoction de ses fleurs. Le souci fournit aussi une source de colorant alimentaire non toxique, notamment utilisé pour foncer les beurres. Le souci officinal (Calendula officinalis) est une espèce de plantes herbacées, de la famille des astéracées composées, à fleurs jaunes, orangées, dont la floraison commence aux premiers jours du printemps et peut durer presque toute l'année. Il est parfois appelé souci des jardins.

Choisir cuillères en bois et pots de cuisson émaillés, car de nombreux colorants et mordants réagissent négativement aux ustensiles de cuisine en métal.

Après avoir obtenu un colorant liquide, vous pouvez utiliser une des trois méthodes suivantes pour teinter vos feuilles de papier :

- Méthode 1 : Une fois la pâte sèche (pâte à papier) travaillée à la pile, ajouter le colorant en mélangeant bien le tout (pile hollandaise ou blender) puis laisser reposer jusqu'à obtenir la couleur souhaitée.

- Méthode 2 : Si vous utilisez les fibres végétales naturelles et asiatiques, s’assurer que les fibres soient bien rincées, puis ajouter les fibres au colorant et faites-les cuire pendant au moins une heure. Le mélange macère pendant plusieurs heures pour obtenir une couleur fondée, dense.

- Méthode 3 : Immerger la feuille de papier séche ou humide dans le colorant ou vaporiser le colorant sur les feuilles humides ou sèches.

Site anglais :  http://www.artiscreation.com

http://www.artiscreation.com/yellow.html#.Wf8npS6E5cY

http://www.artiscreation.com/books.html#.Wf7iuC6E5cZ