FILIGRANE

Définitions

Le filigrane est une marque laissée dans l’épaisseur du papier par une silhouette en fil métallique, disposée sur la forme qui reçoit la pâte à papier. 

Il constitue l’État civil du papier car il permet de connaître la date et le lieu de sa fabrication. On distingue trois variétés de filigranes : le filigrane clair, le filigrane noir et le filigrane ombré.

Origine du filigrane

Cette marque est de toutes les particularités, celle qui est la plus importante et la plus facile à saisir pour différencier le papier. Son origine et sa signification demeurent cependant obscures. Chose certaine, le filigrane n’existe pas avant le 13ème siècle, ni en Orient, ni en Occident. La première marque connue remonte à 1282 en Italie ; il s’agit d’une croix grecque. 

Emplacement du filigrane sur la feuille de papier

La façon de procéder pour placer un filigrane sur un moule demeure la même pendant plusieurs siècles : la forme en fil de fer est cousue aux vergeures et aux pontuseaux avec un fil de fer plus fin. Les filigranes soudés sur les moules ne font leur apparition qu’au début du 19ème siècle.

Il y a toutefois évolution dans la réalisation du filigrane. Tandis qu’au 13ème siècle les formes les plus simplistes et parfois même difficiles à reconnaître, les 14ème et 15 ème siècles offrent des dessins beaucoup plus raffinés et détaillés. L’importance du filigrane prend une ampleur telle que la qualité de la feuille est parfois sacrifiée pour en obtenir une meilleure définitionL’emplacement du filigrane sur la feuille de papier, dans les premiers temps, est aléatoire et varie d’un moule à l’autre.

Cependant, peu à peu, il trouve sa place au centre. Précisons que les feuilles de papier qui possèdent des filigranes sont alors fabriquées pour les livres. Ces feuilles peuvent donc recevoir soit deux filigranes, un au centre de chaque demi-feuille, soit un seul au centre, c’est-à-dire à l’endroit où la feuille sera pliée.

La plupart du temps, il se trouve dans l’axe vertical, placé sur un pontuseau.

En Italie, à partir de la fin du 14ème siècle, un pontuseau supplémentaire est ajouté entre deux pontuseaux plus espacés pour accrocher le filigrane; dans les autres pays, il est habituellement placé sur un pontuseau déjà existant ou entre deux pontuseaux. Néanmoins, il arrive qu’un filigrane se trouve dans le sens des vergeures, au bord de la feuille ou dans un des coins.

La recherche et le filigrane

La recherche et le filigrane  © BNF

Enfin, malgré les divergences d’opinion des auteurs en ce qui concerne la signification des filigranes, ces derniers sont aujourd’hui une source très riche pour les historiens qui s’intéressent à l’époque médiévale et de la Renaissance. Ils sont aussi importants dans l’étude des dessins, car ils permettent de dater approximativement les feuilles dont la date du filigrane est connue et également, parfois, de révéler l’école à laquelle appartenait un artiste inconnu. 

En raison de la complexité grandissante des motifs des filigranes créés par les artisans, la « filigranologie » devint rapidement un art en soi.

 

 Lire l’article en entier avec ses annotations de bas de page : Histoire du filigrane

Références bibliographiques

http://afhepp.org/spip.php?article158