CHIFFONS

CHIFFONS

Définition

Vieux morceaux de toile de chanvre, de lin ou de coton, que l'on ramasse pour faire une pâte avec laquelle se fabrique le papier.

Livre sur les pilhaouerien - Kemener, Yann-Ber. « Pilhaouer et pillotou », chiffoniers de Bretagne, 1987

Ce livre traite des chiffonniers de Bretagne. Pilhaouer, pillotou. En Basse comme en Haute Bretagne, ces mots évoquent encore le chiffonnier ambulant qui parcourait campagnes et villes jusqu’à la fin des années cinquante. Originaire de Loqueffret, Lanfains, La Trinité-Porhoët ou La Roche-Derrien, le pilhaouer achetait des chiffons ou les échangeait contre de la vaisselle. Ce commerce constituait le plus souvent une activité complémentaire nécessaire pour le paysan pauvre de l’Arrée ou de la forêt de Lorge. Dès le XVIe siècle, l’importance économique du chiffon est attestée : il s’agit d’une matière première recherchée qui alimente les nombreux moulins à papier bretons et suscite parfois la convoitise des papetiers concurrents anglais ou normands.

Yann Ber KEMENER, en recueillant les témoignages des derniers pilhaouerien de l’Arrée, ne soupçonnait pas au début de son enquête que ses recherches le mèneraient à dépouiller des archives du XVIIIe siècle !

Cet ouvrage est le fruit de ce collectage ; il y rassemble de nombreux documents inédits. Il constitue le premier élément d’un tableau plus vaste que Skol-Vreizh va consacrer aux anciennes activités artisanales et manufacturières qui, jusqu’au XIXe siècle, firent la prospérité de la Bretagne. Il s’agit des industries de la toile et du papier, l’une et l’autre liées au chiffon.

 

Bibliographie : Cf Gallica_BNF

Lien pour lire ce livre